Une championne olympique chez les CM1A

Pauline Ranvier, championne d'escrime, est venue à la rencontre des CM1A et ne les a pas laissés indifférents.

 

Heloïse : 

Il y a une semaine, le vendredi 5 février, Pauline Ranvier, qui est championne professionnelle d’escrime, est venue dans notre classe de CM1 A et nous a également parlé d’elle. Aujourd’hui elle a 26 ans.

Avant de commencer l’escrime, Pauline pratiquait le tennis, mais elle a arrêté car elle n’aimait pas son professeur. Ancienne élève de l’école Ste Elisabeth, elle a dû choisir un sport, et comme elle aimait Zoro, Pauline a donc choisi l’escrime. Elle a commencé l’escrime à l’âge de 9 ans. Pauline Ranvier a quitté ses parents à l’âge de 16 ans pour rester 3 ans à Aix-en-Provence. Elle a commencé à jouer professionnellement. L’escrime n’est pas le vrai métier de Pauline son vrai métier est militaire. 

Pauline combat pour la France. Cette sportive est championne de France junior en 2011 et 2014, vice-championne de France junior en 2012 ainsi que vainqueur de la coupe du monde de Lyon en 2012.Ainsi, elle va participer aux J.O. de Tokyo en 2021 et aux J.O. de Paris en 2024. L’arme de Pauline en escrime est le fleuret. Toutefois il existe deux autres sortes d’armes. Ce sont le sabre et l’épée.

Pour faire de l’escrime, il faut mettre un tee-shirt, un pantalon d’escrime, un gant, un bustier qui sont seulement pour les femmes et une cuirasse électrique.                                                                               Pour gagner des points en escrime, il faut toucher la cuirasse électrique qui ne couvre que les épaules et le ventre. Quand quelqu’un touche la cuirasse, une lumière rouge ou verte s’allume. On gagne une partie quand on a gagné 15 points. En escrime, les femmes doivent s’attacher les cheveux. 

Je conclus que Pauline est très courageuse car elle est militaire et en escrime on peut se faire très mal.

Louis :

Pauline Ranvier est venue dans notre classe pour nous parler de l'escrime. C'est une escrimeuse professionnelle. Elle est née le 14 Avril 1994, elle a commencé l'escrime à 9 ans car elle aimait Zorro et qu'elle voulait essayer. À 16 ans elle quitte ses parents pour aller à Aix en Provence et continuer sa formation.

Pauline fut vice-championne de France en 2016, championne junior de France en 2011 et 2014, vice-championne de France junior en 2012 et vainqueur de la Coupe du Monde à Lyon en 2014.

En escrime, on peut utiliser 3 armes : le fleuret, l'épée et le sabre. La tenue comporte un masque, une cuirasse, une sous-cuirasse, un bustier, de longues chaussettes, un pantalon, des baskets et un gant. 

Elle doit s'attacher les cheveux pour pratiquer ce sport. En escrime ce n'est pas le premier qui touche qui a le point. Si je touche l'adversaire et qu’il pare puis contre-attaque et me touche sans que je puisse faire la même chose, il obtient le point.

En conclusion je trouve que cette visite a été enrichissante, cela m'a appris énormément de choses sur l’escrime. Je le pratique aussi avec des fleurets en plastique. 

Thomas :

Le vendredi 5 février, Pauline Ranvier est venue dans notre classe pour nous parler de sa pratique, l’escrime. Pauline Ranvier a 26 ans et est née le 14 avril 1994.                                             

 Elle a commencé par faire du tennis, mais elle a arrêté, car son professeur ne lui  convenait pas.  Elle était obligée de choisir une activité à l’école. Comme Pauline aimait Zorro elle a voulu faire de l’escrime. Elle a commencé l’escrime à 9 ans, puis à 16 ans elle est partie de chez ses parents pour aller à Aix-en-Provence et y est restée 3 ans.

Lors de son premier combat, elle était sûre d’elle, mais a échoué. Les équipements que Pauline doit mettre pour faire de l’escrime sont: un casque, un pantalon, un t-shirt, une veste, un bustier (le bustier n’est que pour les femmes), une cuirasse électrique et un gant.

En escrime il existe plusieurs armes: le fleuret, l’épée et le sabre. Pauline pratique le fleuret. Pour gagner un combat de fleuret, il faut toucher la cuirasse électrique de l’adversaire avec la pointe du fleuret.

Aujourd’hui, Pauline s’entraine pour les JO de Tokyo (2021) et de Paris (2024). Le vrai métier de Pauline est militaire.

Je trouve que Pauline est très courageuse, car elle est militaire et c’est assez dangereux, l’escrime aussi est dangereux.

Anaïs :

Pauline Ranvier : Pauline Ranvier est une sportive professionnelle que nous avons rencontrée le vendredi 5 février. Elle nous a raconté sa passion : l’escrime.

Pauline Ranvier est née le 14 avril 1994. Aujourd’hui elle a 26 ans. Sa vraie profession est militaire. La passion de Pauline, c’est l’escrime. Pauline a commencé par le tennis, mais elle n’aimait pas son entraineur. Donc elle a débuté l’escrime à 9 ans et à 16 ans, elle est partie de chez ses parents pour aller dans un club à Aix-en-Provence. Elle a passé 3 ans là-bas. Puis elle est rentrée à Paris et est passée au niveau supérieur. Maintenant elle est vice-championne du monde de fleuret, et se prépare pour les JO de Tokyo et Paris en 2024.

L'escrimeL’escrime comporte 3 armes : le fleuret, l’épée et le sabre. Pour le fleuret, il faut toucher la cuirasse électrique avec le bout du fleuret. Avec l’épée, on peut toucher tout le corps. Avec le sabre (l’arme des chevaliers), on peut toucher toutes les parties au-dessus des hanches. 

Pauline a une tenue spéciale qui comporte : un tee-shirt, une cuirasse électrique, un bustier, une sous-cuirasse, un seul gant (pour la main qui tient l’arme), un pantalon, des chaussettes, des chaussures, un fleuret, un masque et un fil pour marquer les points.

Il existe plusieurs règles en escrime, des règles communes et des règles uniquement pour une arme. Voici la règle commune aux 3 armes : toutes les filles qui ont les cheveux longs se les attachent. Pour le fleuret et l’épée, on doit toucher avec le bout du fleuret ou de l’épée. Maintenant la règle du fleuret : on peut toucher toutes les parties du corps, mais pour avoir un point il faut toucher la cuirasse électrique de l’adversaire.

Je pense que c’est très beau car Pauline (cela se voit) aime beaucoup son sport, et comme dit Teddy Riner : « Il faut prendre du plaisir dans son sport ».

Léonie :

Pauline Ranvier est venue dans notre classe pour nous expliquer ce qu’elle faisait dans la vie. Je vais donc vous raconter ce qu’elle nous a dit.

Pauline Ranvier, 26 ans, est née le 14 avril 1994. Pauline a commencé l’escrime à 9 ans. Elle est partie de chez ses parents à l’âge de 16 ans pour aller à Aix-en-Provence. Elle y passe 3 ans. Pauline est vice-championne de France d’escrime. A son premier assaut, elle sentait qu’elle allait gagner, mais a finalement perdu. Pauline est aussi militaire.

L’escrime est un sport français. Les mots qu’il faut principalement connaître sont : « En garde », pour se mettre en position, « Allez », pour commencer l’assaut, et « Halte » pour l’arrêter.

L’arme qu’utilise Pauline pour tirer est le fleuret. Il y deux autres types d’arme : l’épée et le sabre. La différence entre le fleuret et l’épée, c’est que le fleuret est plus léger, sa coquille est plus petite et sa lame est plus fine. A l’épée et au fleuret, on touche avec la pointe alors qu’au sabre, on touche avec la lame. Au fleuret, la surface valable est le tronc. Au sabre, c’est en haut de la ceinture : le tronc, les bras et la tête. Au fleuret et au sabre, on porte une cuirasse électrique. Pour les femmes, il faut s’attacher les cheveux, pour qu’ils ne se mettent pas sur la cuirasse. A l’épée, la surface valable est tout le corps.

L’inventaire de la tenue de Pauline est  une cuirasse électrique, un casque, un gant, un tee-shirt, un pantalon, des chaussettes, des baskets et un bustier. Pour un combat, il faut apporter 5 ou 6 armes, au cas où l’une d’elles se casse.

En conclusion, je pense que Pauline s’est battue pour en arriver là, alors je me battrai pour lui ressembler. « Quand on peut continuer,on continue ».

Clémence :

Bravo la championne!

Pauline Ranvier est venue dans notre classe. Elle a 26 ans. Elle nous a expliqué sa vie.

Pauline est escrimeuse, elle s’entraine tous les jours. Quand elle était petite, elle jouait au tennis mais elle a arrêté parce qu’elle n’aimait pas son professeur. Puis elle a commencé l’escrime à neuf ans. A seize ans, Pauline est allée à Aix-en-Provence pendant trois ans.

Les armes de l’escrime sont : le fleuret, le sabre et l’épée. Elle pratique le fleuret et est vice-championne du monde et championne de France.

La tenue de l’escrimeuse est : une veste, un tee-shirt, un pantalon, un bustier (pour les filles), une grosse paire de chaussettes, une paire de chaussures, un casque, un gant et une cuirasse électrique. Les cheveux doivent être attachés.

Les filles ne peuvent pas combattre les garçons lors des compétitions. 

Pauline nous a montré sa plus belle médaille. 

L’escrime n’est pas son métier, elle est militaire. 

Elle s’est blessée à l’épaule, suite à un coup. 

Elle va participer aux J.O.de Paris et Tokyo. 

Les règles de l’escrime sont: avec le fleuret et l’épée on ne doit toucher qu’au-dessus de la ceinture. Avec le sabre on peut toucher tout le corps. Au fleuret on doit toucher avec la pointe. Au sabre et à l’épée on touche avec la partie plate.

Je trouve que sa visite m’a beaucoup appris sur l’escrime. J’ai bien aimé quand elle nous a montré sa médaille.